L’état d’urgence sanitaire et la question des libertés.

Affaire Griveaux et vie privée. Quelle "américanisation" (...)

Le rire en Amérique. Entre licences, censures et auto-censures.

L’antisémitisme sur les campus américains. Décret du président (...)

« Le "droit à l’avortement" dans l’agenda constitutionnel et (...)

Race et justice pénale : les jurys doivent être formés au biais affectant la reconnaissance et l’identification par un individu d’un individu d’une autre race ("Cross-race effect") : Cour suprême du Massachusetts (25 juin 2015).

Dans Commonwealth v. Elvin Bastaldo , la Cour suprême du Massachusetts juge que les jurys réunis en matière pénale doivent être nécessairement instruits du biais, scientifiquement documenté, qui fait que les individus (en l’occurrence les témoins oculaires) sont davantage susceptibles de se tromper dans la reconnaissance et l’identification d’un individu d’une autre "race" que la leur.

Commonwealth v. Elvin Bastaldo_25 Juin 2015

26 juin 2015.

Mentions légales | Conception et réalisation: Lucien Castex | Plan du site | Accès restreint