Poulet halal et droit des contrats. Afzal Lokhandwala v. KFC (...)

Liberté d’expression et droit de commenter les tweets de (...)

Un juge fédéral ordonne la publication de la déposition de (...)

Liberté de religion. Mise en place d’une Task Force au (...)

Judaïsme orthodoxe hassidique. De l’« intérêt de l’enfant » en (...)

Un juge fédéral ordonne la publication de la déposition de Richard Nixon devant le Grand Jury dans l’affaire du Watergate

Statuant sur une action collective formée en 2010 par des professeurs de droit et par des historiens américains – notamment l’un des plus prolixes auteurs sur Richard Nixon et sur le Watergate, le professeur Stanley Kutler de l’Université du Wisconsin – un juge fédéral de Washington a ordonné le 29 juillet 2011 la publication de la déposition en juin 1975 de Richard Nixon devant le grand jury dans le cadre de l’affaire du Watergate.

Après avoir passé des mois à analyser les procès-verbaux dont il s’agit, le juge Royce C. Lamberth du tribunal fédéral du district de Columbia s’est prononcé en faveur de la publication de cette déposition. Ce faisant, le juge Lamberth a rejeté les deux arguments développés par le département de la justice : la nécessité de préserver la vie privée des personnes citées ou concernées par ces dépositions ; l’insuffisance du motif tiré de « l’intérêt historique » pour justifier une immixtion d’un tribunal dans le secret des travaux des grands jurys.

Le juge Lamberth a considéré que le risque d’une mise en cause de la vie privée des personnes concernées par les documents était faible compte de ce que nombre d’entre elles étaient décédées et que l’intérêt historique indiscutable de ces documents l’emportait sur toute justification éventuelle de leur couverture par le secret. Le juge s’est dit certain de ce que la levée des scellés protégeant ces documents serait très utile à l’opinion publique et à sa compréhension du Watergate, sans compromettre la tradition et les motifs légitimes pour lesquels les travaux des Grands jurys sont secrets.

Le témoignage de Richard Nixon avait été recueilli en 1975 dans des conditions particulières : compte tenu des problèmes de santé de Richard Nixon et de sa répugnance à voyager, les enquêteurs s’étaient rendus en compagnie de deux membres du Grand Jury à San Mateo, station balnéaire californienne. Le témoignage de Nixon ainsi recueilli fut ensuite lu intégralement devant le Grand Jury au complet à Washington. Cette déposition, ainsi que tous les documents du Watergate Special Prosecution Force (soit l’équipe du procureur spécial chargé de l’affaire) dont les activités prirent fin en 1977, furent déposées aux Archives nationales (National Archives and Records Administration).

Le Ministère de la Justice, qui a la faculté de contester la décision du juge Lamberth devant la cour d’appel fédérale (U.S. Court of Appeals) du District de Columbia, a dit avoir besoin de mieux étudier le jugement en question.

Pascal Mbongo, 30 juillet 2011

Lire l’opinion du juge Royce C. Lamberth

Mentions légales | Conception et réalisation: Lucien Castex | Plan du site | Accès restreint