L’état d’urgence aux États-Unis d’Amérique, in L’état d’urgence. (...)

Lori A. Barker (dir.), Obama on Our Minds : The Impact of (...)

Liberté d’expression, deuxième amendement et relation (...)

Quatrième Amendement et tests de drogue dans les établissements

Terrorisme. Elimination physique ciblée des terroristes hors (...)

Radicalités et extrémismes en Amérique. Une étude sur la perception de la menace du "terrorisme de l’intérieur"

Les attaques du 11 septembre ont affecté de manière spectaculaire la société américaine en général et la manière dont la loi y est appliquée en particulier. Ainsi, de nouvelles pratiques de renseignement ont prospéré au niveau des agences de sécurité des Etats fédérés et de leurs collectivités. Et de nouvelles exigences en matière de coordination du renseignement entre les différentes agences de sécurité et autorités d’application de la loi ont vu le jour. Partant de ce constat, l’étude s’est proposée de développer « une meilleure compréhension des perceptions des menaces terroristes » par les agences locales de sécurité. L’étude conclut que les perceptions par les agences de sécurité et les autorités d’application de la loi des menaces sérieuses pesant sur leurs communautés respectives ont significativement changé au fil du temps. Somme toute, l’étude donne à voir ce que sont les groupes perçus comme extrémistes et radicaux aux Etats-Unis depuis un demi-siècle et sur lesquels s’exerce une surveillance du FBI ou des institutions de sécurité propres aux Etats : les milices nationalistes – les Skinheads racistes – les néonazis – les défenseurs extrémistes des droits des animaux (Extreme Animal Rightists) – les extrémistes environnementalistes – le Ku Klux Klan – les révolutionnaires d’extrême gauche – les radicaux anti-avortement et pro-life – les nationalistes Noirs – les radicaux anti-fiscalistes – les radicaux anti-immigration – les radicaux chrétiens – les Idiosyncratic Sectarians – les « millénaristes » et les « apocalyptiques » (Millennial/Doomsday Cults) – les extrémistes musulmans – les Sovereign Citizens (un mouvement « populiste » et radicalement anti-étatiste que l’on classe généralement à l’extrême droite et auquel est imputé un paper terrorism, des actes d’intimidation, voire des actes de violence).

START Understanding Law Enforcement Intelligence Processes July 2014 by palmbongo

National Consortium for the Study of Terrorism and Responses to Terrorism, Understanding Law Enforcement Intelligence Processes. Report to the Office of University Programs, Science and Technology Directorate, U.S. Department of Homeland Security, July 2014.

4 août 2014

Mentions légales | Conception et réalisation: Lucien Castex | Plan du site | Accès restreint