Notre-Dame de Paris (The Hunchback of Notre Dame), 15 avril (...)

Patrimoine : Cyndi Lauper, Jay-Z, Robert Kennedy deviennent (...)

Avertissement.

La Harlem Renaissance. Un engouement éditorial français.

Du meurtre d’Emmett Till et de comment l’Amérique se souvient (...)

Patrimoine : Cyndi Lauper, Jay-Z, Robert Kennedy deviennent « immortels ».

Le Congrès des États-Unis a adopté en 2000 une loi destinée à conserver pour l’éternité les œuvres de l’esprit consistant en des trésors auditifs en raison de leur importance culturelle, historique et esthétique. Il peut s’agir de musiques, de voix ou de toutes autres créations sonores. Cette responsabilité patrimoniale a été confiée à la bibliothèque du Congrès qui, chaque année, désigne 25 œuvres de l’esprit âgées d’au moins dix ans, qui rejoignent le National Recording Registry. Avec les œuvres élues au titre de l’année 2018, cette collection compte désormais 525 œuvres depuis son inauguration en 2002. La sélection 2018 (publiée ce 26 mars) comprend quelques œuvres à la gloire « globale » :

“La Bamba” de Ritchie Valens (1958).

“Mississippi Goddam” de Nina Simone (1964).

“Soul Man” de Sam & Dave (1967).

Le célèbre discours prononcé par Robert F. Kennedy le 4 avril 1968 à l’annonce de la mort de Martin Luther King, Jr.

“September” de Earth, Wind & Fire (1978).

L’album de Cyndi Lauper : “She’s So Unusual” (1983).

L’album “The Blueprint” de Jay-Z (2001) [indisponible sur les sites de partage].

Mentions légales | Conception et réalisation: Lucien Castex | Plan du site | Accès restreint