Judaïsme orthodoxe hassidique. De l’« intérêt de l’enfant » en (...)

@realDonaldTrump et 1er Amendement. Du droit de commenter (...)

Elvis Presley, le juge Gooding, la morale, le rire et la (...)

État racial et miscégénation : Loving.

Rétentions des étrangers et droits fondamentaux : Cour suprême (...)

L’Affirmative action dans les procédures de sélection des universités. Documentaire audiovisuel

Lorsque, en 2003, la Cour suprême a étroitement approuvé la prise en compte de critères ethno-raciaux dans les procédures d’admission dans les universités publiques, ce n’était pas sans certaines restrictions et avec une sorte de date butoir. « Nous faisons l’hypothèse que dans 25 ans [à compter de la présente décision], l’utilisation de critères tirés de l’appartenance raciale ne sera plus nécessaire afin de promouvoir l’intérêt public [la diversité] qui est approuvé par nous aujourd’hui », avait fait valoir la juge Sandra Day O’Connor dans l’opinion majoritaire de la Cour suprême dans Grutter v. Bollinger.

A la veille des décisions de la Cour suprême de ce mois de juin 2013 (spécialement Fisher v. University of Texas) dont certains disent qu’elles peuvent être « historiques » dans la mesure où elles pourraient mettre fin à l’Affirmative action aux Etats-Unis - ce ne sont pas moins de 200 articles de presse intellectuellement exigeants qu’on a archivé depuis que la Cour suprême a inscrit ces affaires à son rôle - un documentaire Admissions On Trial : Seven Decades of Race and Higher Education de Lynn Boswell, une documentariste diplômée en droit, revient sur les procédures d’admission dans les universités américaines et sur le statut de la diversité ethno-raciale dans ces procédures.

Regarder le documentaire

Pascal Mbongo
17 juin 2013

Mentions légales | Conception et réalisation: Lucien Castex | Plan du site | Accès restreint