L’Impeachment de Donald Trump. Textes et documents.

Ochlocratie ou République plébiscitaire ? Jules Lemaître, La (...)

Cour suprême. Les nominations de Donald Trump

La First Lady des Etats-Unis : une institution politique, (...)

Pascal Mbongo, E Pluribus Unum. Du creuset américain, (...)

Erica Armstrong Dunbar Never Caught : The Washingtons’ Relentless Pursuit of Their Runaway Slave, Ona Judge, Atria (Simon and Schuster), 2017

Erica Armstrong Dunbar, professeur de Black Studies et d’histoire à l’University of Delaware, propose dans ce livre une reconstitution de l’histoire de Ona Judge, esclave noire de George Washington. Après que George Washington a été élu président des États-Unis le 10 janvier 1789, George et Martha Washington durent quitter leur plantation, Mount Vernon, en Virginie, afin de rejoindre la capitale fédérale, Philadelphie. Ils le firent avec Tobias Lear, le brillant et dévoué secrétaire dont l’histoire a gardé le souvenir. Ils le firent avec certains de leurs esclaves, dont Ona Judge, une oubliée de l’histoire. Or, la Pennsylvanie, anti-esclavagiste, prévoyait dans sa législation qu’un esclave ne pouvait résider sur son territoire au-delà de six mois sans être affranchi. La parade de George Washington a consisté à faire retourner en Virginie les esclaves qui l’accompagnaient avant l’expiration de ce délai légal puis à les faire revenir à Philadelphie. C’est ce stratagème qui servit à Ona Judge, alors âgée de 22 ans, à s’enfuir vers la Nouvelle-Angleterre. Le livre raconte l’histoire de cette quête de liberté, une histoire poignante comme toutes autres relatives aux esclaves fugitifs, avec cette circonstance particulière que c’est le président des États-Unis lui-même qui usa de toute son influence et recruta des chasseurs d’esclaves afin de « récupérer son bien ». Passionnant travail historiographique. Une sorte de contre-biographie de George Washington.

Mentions légales | Conception et réalisation: Lucien Castex | Plan du site | Accès restreint